Dans le cadre d’une action sur « La prise en compte de l’élargissement des choix professionnels dans l’accompagnement des participants du Plie », menée de concert par le CIDFF 31 et Egalitère, des référents et des participants se sont retrouvés le temps d’une journée étape.

Pour mener à bien la réflexion sur les inégalités entre les deux sexes et la prise de conscience des représentations mentales, Dominique Haas, du Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF 31) et Janluc Bastos, d’Égalitère ont organisé mardi 1er octobre 2013, une journée « Elargissement des choix professionnels » s’inscrivant dans une formation des référents du Plie.

Avec des saynètes en ouverture sur « Les schémas et les caricatures » inhérents au monde du travail, l’assemblée a ensuite pris connaissance de témoignages de femmes évoluant dans des métiers dits plus masculins.
Légitimité, préjugés des hommes, mise à l’épreuve, etc. Les clichés sont légions dans certaines professions. Alors autant éviter de se mettre des freins. À l’image de Nathalie, responsable de projet dans une société autoroutière : « Pour le choix de mon métier, je ne me suis jamais posé la question du genre. » Ou encore Coralie, mécanicienne automobile : « J’ai repoussé certaines limites pour exercer ce métier. »

« Par ce rendez-vous, nous tenions absolument à ce que les femmes puissent réaliser que les métiers techniques et scientifiques, pour un peu que l’on torde le cou aux préjugés, leurs étaient accessibles », conclut Dominique Haas.

Shares
Share This