Photographe de métier, Pierre-Jérome Reiss a connu le Plie comme participant. Aujourd’hui, il a créé son entreprise d’infographie et monte doucement en puissance.

Au départ, il y a « le petit contrat ». Ensuite, c’est l’effet boule de neige. Un an après la création de sa société en statut d’auto-entrepreneur, Pierre-Jérôme Reiss dégage « un demi-smic depuis quatre mois ».

« Je rencontre encore des difficultés dans le démarchage, car je ne suis pas commercial. » Effectivement, l’homme, titulaire d’un CAP de photographe, a travaillé presque vingt ans dans plusieurs studios de développement. Puis, à l’heure du numérique, il a enchaîné douze ans comme infographiste, toujours en entreprise.

« Mais tout s’arrête du jour au lendemain. » Pierre-Jérôme plonge alors très vite. « En arrivant au Plie, je n’avais aucune idée de ce que j’allais faire. » Il reprend pied lors de son passage à l’atelier théâtre de Reflet 31 : « On m’a pris en considération. Je me suis redynamisé. »

Échaudé par le salariat ; « c’était pourtant toute ma vie » ; il lance sa propre boîte avec le concours de la Maison de l’initiative. « Cette Scop m’accompagne, car je ne me sentais pas capable de partir seul. »

Son challenge pour 2014, c’est de décrocher de nouveaux clients. « Je suis optimiste, car le Plie a ajusté mes compétences. » Et, en jetant un regard sur sa plaquette, il se surprend presque : « ça fait bizarre d’en posséder une et de montrer son savoir faire. Mais elle me correspond bien, car elle s’adresse aux artisans et associations, des gens avec lesquels je me sens bien. »

Pierrejerome.reiss@gmail.com
pierre-jerome.over-blog.com
Tél. : 06 03 93 61 32

Shares
Share This